Innovation Pédagogique et transition
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Pour un master en "Politiques de l’urgence écologique"

17 février 2024 par Margaux Falise Retours d’expériences 294 visites 0 commentaire

[Extrait d’un post LinkedIn]

Grandes Ecoles : la politique des petits pas ne suffira pas !

💡 Depuis mars 2023, nous travaillons avec une équipe d’étudiants motivés à la création d’un master interdisciplinaire en "Politiques de l’urgence écologique". Un projet inédit en France, qui devait rassembler 8 écoles lyonnaises, des dizaines d’étudiants et enseignants, qui avait pour vocation de casser les murs entre les disciplines pour espérer faire bouger le monde de l’enseignement supérieur.

❌ Verdict : ce projet n’aboutira pas, nos écoles ayant préféré une option moins difficile à mettre en place, un DIU (pour Diplôme Inter-Universitaire, formation plus courte et dont le diplôme n’est pas reconnu par l’Etat). Or, les formations sur les transitions existent partout, mais sont très rarement accréditées et, souvent, n’adressent pas le problème de manière globale. La demande des étudiants, de plus en plus partagée, de masters adressant frontalement la question de l’urgence écologique, est motivée par la nécessité de former des décideurs et décideuses aux compétences reconnues, qui sauront impulser des dynamiques de changement dans tous les milieux professionnels dans lesquels ils seront amenés à travailler.

🗣 Aujourd’hui, nous lançons une bouteille à la mer, en publiant notre travail de ces 6 derniers mois pour que les écoles et universités puissent s’en saisir.
Maquette pédagogique, présentation des objectifs, budget, grille de compétences : tout est là. Ces documents ne sont pas parfaits, mais ils ont l’avantage d’exister.

🏛 Nos formations ne peuvent plus se permettre de rester aveugles et sourdes aux grandes transformations qui nous attendent. La "politique des petits pas", bien que compréhensible et légitime, nous amène droit dans le mur - à peine moins vite que l’inaction.
Aux étudiants, aux enseignants, à tous ceux qui souhaitent que l’enseignement supérieur bouge : contactez vos écoles et saisissez-vous de ce type d’initiative.

Comme cela est rappelé dans le document ci-dessous :

"Nous sommes étudiants au XXIe siècle. Notre génération est appelée à gérer un monde qui part à la dérive, et nous ne sommes pas formés à le faire."

Malgré tout, et en l’absence de réaction suffisante de la part de nos décideurs, nous devons continuer d’imaginer, d’impulser et de défendre la nécessité d’une bascule.


La proposition de Mastee interdisciplinaire sur l’urgence écologique

Pour le Collège des Hautes Études Lyon Science[s]

extrait du document en pièce jointe à l’article

Sur les objectifs pédagogiques

Ce master, généraliste et professionnalisant, doit permettre aux étudiants :

  • D’approfondir leurs connaissances dans les domaines les plus critiques à la compréhension de l’urgence écologique, de ses origines et de ses solutions ; intégrant des enseignements en sciences humaines et sociales, en sciences expérimentales, en sciences de l’ingénieur, en droit et en management, et permettant l’obtention d’une vision systémique globale ;
  • De se doter de compétences concrètes visant la mise en oeuvre de politiques de redirection écologique ambitieuses dans des milieux professionnels variés ;
  • De développer leur esprit d’initiative et la volonté d’être utile plus qu’important, afin de former une nouvelle génération de diplômés qui sauront prendre en main les défis du siècle.

Sur le contenu

Pour rappel : le Shift Project recommande au minimum 165 h d’enseignement théorique pour adresser correctement la seule problématique énergie-climat. Or cette formation a pour objectif d’aller plus loin, en étendant le champ des enseignements pour donner une vision systémique et pluridisciplinaire des enjeux de l’urgence écologique. La proposition de maquette pédagogique (voir annexe A1) additionne les heures de cours théoriques et pratiques, qui permettent aux étudiants d’appréhender l’aspect concret des transitions, et repose sur une base de 650 h de cours en 2 ans.

La 1ere année de master est pensée comme année d’études interdisciplinaire axée sur la compréhension des enjeux écologiques et l’analyse des constats alarmants dans tous les domaines de la société.

La 2e année s’axerait quant à elle sur une mise en mouvement des étudiants et l’utilisation des connaissances acquises en 1ere année pour développer la capacité à impulser le changement, via de nombreux cours-projets et des méthodes pédagogiques innovantes.

A noter qu’il nous semble essentiel, pour les étudiants du CHEL[s] qui n’auront pas eu l’opportunité d’entrer dans cette formation en M1, de permettre l’admission directe en M2, sous réserve d’avoir les prérequis nécessaires pour compenser l’absence de la première année de cours.

Sur l’aspect fonctionnel

S’agissant des locaux, il est proposé que les étudiants suivant ce master aient cours chaque semestre dans une école différente du CHEL[s]. Cela afin de préserver une certaine stabilité dans la mise en place des enseignements tout en permettant aux différentes écoles de mutualiser leurs équipements.

 Certaines écoles ayant plus d’espace à mettre à disposition, le dialogue doit s’engager pour arriver au meilleur compromis.

S’agissant des cours, les enseignements proposés dans la maquette pédagogique sont des cours créés spécifiquement pour cette formation et nécessiteront donc certains enseignements dédiés.

L’organisation proposée du master est la suivante :

1. Tronc commun : cours magistraux interdisciplinaires évoluant autour de 4 grandes thématiques : Constats scientifiques / Economie / Politique / Société et culture.

2. Cas pratiques : cours opérationnels et professionnalisants, faisant appel à des intervenants extérieurs.

3. Projets transversaux (M2) : cours-projets semestriels dont la thématique est à choisir par les étudiants parmi une liste prédéfinie, avec l’objectif d’aborder l’aspect le plus concret de leur apprentissage via des partenariats avec des professionnels

Licence : CC by-sa

Documents joints

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom