Innovation Pédagogique et transition
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Le plan de cours : témoin de l’alignement pédagogique d’un cours

3 novembre 2023 Retours d’expériences 494 visites 0 commentaire

La prochaine session arrive déjà à grand pas et vous êtes à mettre la dernière touche aux préparatifs. Votre plan de cours est en construction et vous vous demandez comment maximiser son potentiel pédagogique. Cet outil permet entre autres à l’enseignant de montrer et de discuter avec les étudiants les choix faits dans le cadre du cours. Chantal Roussel propose quelques pistes afin de concevoir le plan de cours et de l’utiliser comme outil d’apprentissage.

Un article repris du site Pédagogie universitaire, du réseau de l’université du Québec, une publication sous licence CC by sa nc

Mise en situation

Maëlla revoit son plan de cours pour la quatrième fois au début de ce trimestre. « Cette fois est la bonne ! », se dit-elle. À chacune des sessions où Maëlla a dispensé son cours, elle a pris soin de noter, au fur et à mesure de son déroulement, les éléments devant faire l’objet d’améliorations pour le futur. Avec les dernières modifications qu’elle vient tout juste d’intégrer à son plan de cours, elle se sent prête à rencontrer ses nouveaux étudiants. Elle comprend aujourd’hui beaucoup mieux qu’à ses débuts dans l’enseignement universitaire, l’importance et la valeur que revêt le plan de cours pour elle et pour ses étudiants. Elle a d’ailleurs, dès son embauche, pris conscience des règles universitaires qui encadrent le contenu d’un plan de cours, entre autres, celles ayant trait à sa préparation (les rubriques obligatoires et leur contenu), ainsi que les balises concernant l’évaluation des travaux. Ainsi, elle s’est assurée de respecter les normes institutionnelles en vigueur.

Sur le plan pédagogique, elle s’est préoccupée de la place que tient son cours dans le programme. À ce propos, elle a inséré une section dans le plan de cours abordant les liens entre le cours qu’elle dispense et d’autres cours du programme. Aussi, en organisant les éléments du plan de cours, elle propose des objectifs d’apprentissage réalistes et des activités d’évaluation pensées en droite ligne avec les apprentissages proposés.

Pourquoi ?

CINQ RAISONS POUR BIEN CONCEVOIR SON PLAN DE COURS

  • 1 Le plan de cours constitue souvent le premier contact avec l’étudiant
  • 2 C’est une représentation des enseignements dispensés tout au long d’un trimestre. Ces repères sont favorables au sentiment de sécurité éprouvé par les étudiants (et par l’enseignant), car le contenu du plan de cours met en évidence, de manière structurée, les visées d’apprentissage et les résultats attendus au terme de ces apprentissages.
  • 3 Plus qu’un contrat, il constitue un outil pour l’apprentissage (Cullen, 2007).
  • 4 La précision et la justesse de certains éléments inclus au plan de cours permettent d’y voir plus clair en cas de litige.
  • 5 Les différentes rubriques présentées permettent de rendre compte de la conception pédagogique du cours et l’ensemble des plans de cours donne des précisions importantes sur un programme.

Quoi ?

LE PLAN DE COURS, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Le plan de cours est

  • un document écrit, décrivant un cours dans ses principaux aspects de planification, rédigé par le titulaire du cours,
  • délivré trimestriellement à la demande expresse de l’institution, dès le début du cours, à l’intention des étudiants, des directions de programmes, des décanats, etc.

Un plan de cours, aussi appelé un syllabus, bien conçu reflète un design de cours soigneux, attentif à une articulation claire des acquis d’apprentissage des étudiants, des activités qui promeuvent un apprentissage significatif et une évaluation sensée (Leduc, 2013, p. 45, citant Millis, 2009, p. 5)

Ce que nous dit la recherche

SCHÉMA REPRÉSENTATIF DE L’ALIGNEMENT PÉDAGOGIQUE

Comment ?

QUELQUES RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES AUTOUR DE LA CONCEPTION D’UN PLAN DE COURS

Sa formulation

- 1 Formuler de manière respectueuse les attentes élevées que comporte le plan de cours, en soulignant le potentiel de réussite des étudiants. Ex : Dans ce cours, les attentes sont élevées et il faut faire confiance à votre capacité de réussir. L’enseignant est également là pour vous soutenir dans votre processus d’apprentissage.
- 2 Bien clarifier ses attentes afin de réduire l’ambigüité.
- 3 Inclure les conséquences logiques et naturelles découlant de certains manquements de l’étudiant. La justice et l’équité sont deux préoccupations devant transparaître dans le plan de cours. Inclure les coordonnées et les disponibilités de l’enseignant afin de faciliter les échanges à venir avec les étudiants.

Sa présentation aux étudiants

 1 Prendre le temps de présenter le plan de cours
 2 Discuter avec les étudiants afin d’assurer leur compréhension du plan de cours.
 3 Prendre note des difficultés d’interprétation ou des incongruités relevées par les étudiants.
 4 Ajuster, lorsque possible, le plan de cours aux propositions des étudiants. Ils seront ainsi partie prenante de leur apprentissage.

Les rubriques essentielles à inclure dans le plan de cours :

  • la présentation de l’enseignant et des personnes ressources s’il y a lieu ;
  • la description du cours ;
  • la place du cours dans le programme ;
  • les objectifs (visées) d’apprentissage du cours ;
  • les contenus du cours ;
  • les activités d’apprentissage et les moyens utilisés ;
  • les activités d’évaluation (moyens d’évaluation, critères et indicateurs, pondération, etc.) ;
  • le calendrier des activités pour le déroulement complet du cours ;
  • des informations diverses (le rôle de l’enseignant et des étudiants, les règles de fonctionnement, les politiques en vigueur, des conseils aux étudiants, etc.) ;
  • le matériel et les documents nécessaires ;
  • une liste de références pertinentes.

Quelques questions pour tendre vers une cohérence certaine entre les visées, les activités d’apprentissage et les activités d’évaluation présentées dans mon plan de cours

Les objets Questions que l’on peut se poser
Visées de l’apprentissage À la fin du cours, qu’est-ce que les étudiants seront en mesure de réaliser ?
Comment puis-je évaluer le résultat de ces apprentissages ?
Concrètement, que devront me démontrer les étudiants ?
Les contenus du cours Quels contenus me semblent essentiels dans ce cours ? Quels contenus me semblent plus accessoires ?
Comment est-ce que je hiérarchise les contenus du cours pour qu’ils soient appris ?
Les stratégies et les approches Quelles stratégies et quelles approches pédagogiques vais-je préconiser pour favoriser ces apprentissages ?
Les évaluations Comment les évaluations proposées sont-elles en lien avec les apprentissages réalisés ?
Les critères d’évaluation Comment les critères d’évaluation respectent-ils la spécificité et le niveau des apprentissages réalisés ?
Le caractère réaliste des exigences du cours Considérant le niveau actuel des étudiants, est-ce que les apprentissages proposés sont réalistes ?

Références

Cullen, R. (2007). Making a syllabus more than a contract. Teaching Professor, 21(9), 5-6.

Leduc, L. (2013). Rédiger des plans de cours. De la théorie à la pratique. Bruxelles : De Boeck.

Millis, B. J. (2009). The Syllabus Toolbox : A Handbook for Constructing a Learning-centered Syllabus.

Licence : CC by-nc-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom