Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Les Open Badges, interview de Mélanie Veyret sur l’usage des badges dans le Diplome Universitaire Digital Leaning Design et présentation à la réunion Prof@Brest

Un article repris de https://www.bretagne-educative.net/...

Une interview de Mélanie Veyret sur l’usage des badges dans le Bachelor Digital Learning Designer,

pour une introduction sur les open badge voir en seconde partie le texte repris du diaporama support de la présentation de Mélanie Veyret à la réunion de prof@brest du 12 mars,

prof@brest est un réseau informel des acteurs de l’éducation au pays de Brest co-animateur du magazine Bretagne Educative

- Bonjour Mélanie, peux tu te présenter ainsi que la formation Digital Leaning Design ?
Je porte différentes casquettes, dont celle d’enseignante de SVT, de formatrice académique au numérique pédagogique (je fais partie du réseau Résentice) et de chef de projet en "digital learning" dans une entreprise privée. Par ailleurs, je suis tutrice pédagogique sur un parcours de formation hybride (mêlant des phases de présentiel et de distanciel) à destination de futurs concepteurs pédagogiques numériques : le bachelor (initialement Diplôme Universitaire - DU) Digital Learning Designer (DLD). Cette formation s’adresse à un public d’adultes souhaitant développer de nouvelles compétences dans ce domaine.

- Pourquoi avoir introduit les badges dans cette formation ?
Cette formation existe depuis 5 ans et jusqu’à la dernière session, nous évaluions les apprenants par des notes chiffrées, notamment parce que c’était une exigence de l’université à laquelle nous étions adossée.
Durant les premières sessions, l’équipe pédagogique du DLD s’est retrouvée avec cette difficulté que l’on retrouve souvent en milieu scolaire mais qui se transposait au public d’adultes apprenants que nous suivions : la valeur de la note.
En phase de remédiation d’un livrable produit par les apprenants, la note devenait plus importante que les feedback que les tuteurs pédagogiques pouvaient apporter. En outre, du fait de noter les livrables pouvait émaner des comportements de rivalité au sein des groupes. Or, aux yeux de l’équipe pédagogique, ce qui importe, ce n’est pas la note mais c’est le regard réflexif qu’un apprenant peut porter à son travail et la manière dont il envisage de faire évoluer ses pratiques ainsi que le travail collaboratif et le partage entre pairs. Les notes constituaient donc un obstacle à nos objectifs pédagogiques et nous avons décidé d’opter pour une autre forme de reconnaissance des compétences acquises : les open-badges.

- Comment est organisée la formation avec les badges ?
Si l’on prend appui sur le graphe ci-dessous, pour ce lancement de l’utilisation des badges, nous avons choisi de reconnaître de manière "traditionnelle" et "formelle" les compétences avec des badges de compétences.
A chaque livrable est associée un badge, délivré par le tuteur pédagogique du groupe après évaluation dudit livrable. Nous utilisons un espace Moodle, c’est donc via cet outil que l’on donne accès à l’apprenant à ses badges.
Chacun peut ensuite récupérer le badge émis dans Moodle via son sac à badge et BadgR (qui permet d’exporter les badges en dehors de la plateforme de formation).

- Qu’est ce que cela change dans la posture des étudiants ?
Ce que je peux constater pour le lancement des badges dans la dernière session en date, c’est que la charge "affective" ou "psychologique" liée à la note est moindre et que cette approche permet davantage de faire comprendre à nos apprenants que ce qui compte, ce n’est pas le badge en soit mais les apports de remédiation faits par les tuteurs pédagogiques.

- Au delà de cette formation, il est envisagé que les badges soient utilisés par tout un réseau de concepteurs pédagogiques, peux-tu nous présenter cette communauté de pratiques ?
Au delà de la communauté d’apprenants DLD, il existe une entité plus large : la communauté Skillbar. Celle-ci regroupe des diplômés du DLD mais aussi ceux du master MFEG de Rennes 1 (ingénierie pédagogique spécialisée en e-learning). Skillbar constitue donc une communauté de pratiques regroupant des professionnels du "digital learning" de 500 personnes environ.

- Après cette première mise en oeuvre quels sont les projets à venir ?
Les projets envisagés sont d’abord de travailler le développement de nouveaux badges au sein du dispositif DLD, moins "formels" et "traditionnels" comme des badges endossés par les pairs. En juin, lors du prochain regroupement, il sera proposé aux apprenants un atelier de réflexion concernant la mise en oeuvre de badges issus par les pairs. Autrement dit, il s’agira de demander aux apprenants de réfléchir à la création de badges reconnaissant plutôt des softskills au vu de l’expérience d’apprentissage de 6 mois qu’ils viendront de vivre.
Nous aimerions également avancer sur cette manière de reconnaître des compétences au sein de la communauté Skillbar.

extrait du diaporama

  • Badges avec différents niveaux
    • Reconnaissance des compétences informelles intra-promo DLD (atelier juin) –
    création et endossement
    • Reconnaissance des compétences formelles et informelles de manière
    communautaire au sein de Skillbar
    • Outils numérique et IA ?

La présentation par Mélanie Veyret lors de la réunion prof@brest

Un open badge, c’est quoi ?

Une représentations visuelles (des images) qui prouvent la réalisation de certains apprentissages et/ou l’acquisition de certaines compétences (Garon-Epaule,
2015)

  • Identité de la structure qui certifie et émet le badge
  • Identité de son bénéficiaire
  • Eléments relatifs à la nature du badge
  • Nom du badge
  • Compétences dont il assure la détention par le bénéficiaire
  • Prérequis, conditions et preuves de cette détention
  • Date d’émission
  • Date d’expiration, parfois

Délivré sous forme d’un fichier image unique, intégrant des informations
(métadonnées). Une signature chiffrée y est parfois associée : son détenteur détient à la fois le badge et l’accès à un service permettant de prouver son authenticité.

Historique des open badges

- 2010 : communauté Mozilla

  • Comment reconnaître des apprentissages, des compétences sans
    dépendre d’autre autorité centrale ?
  • Comment rendre visibles les choses que l’on apprend au sein d’une
    communauté et exprimer des reconnaissances ?
  • Portfolio
    - en 2020 :
  • Reconnaissances de compétences formelles et informelles
  • Hors institution et institution

Les outils

  • Pour recevoir et conserver des badges
    (receveur)
  • Pour créer des badges (émetteur)
  • Sac à badges (ex : Moodle)

- le diaporama :

open_badge_mv.pdf (PDF - 1 Mo)
open_badge_mv.pdf

[Sources et pour en savoir plus

Sites

- Open badge info : https://openbadges.info
- Badgeons la Normandie : https://badgeonslanormandie.fr/
- Le Badge ouvert numérique sur Canope Ile de France : https://medium.com/canope-idf/le-badge-ouvert-pnum%C3%A9rique-c5cc03c27229
- Enseigner autrement :Les badges numériques, outils d’implication et de valorisation des compétences, sup numerique : http://www.sup-numerique.gouv.fr/cid117462/les-badges-numeriques-outils-d-implication-et-de-
valorisation-des-competences.html

Articles

- Badges de compétence : la mauvaise solution à un vrai problème article de Serge Ravet sur Open recognition, mars 2020.
- Badges numériques : vers quels usages ?, sur le Forum des acteurs de la formation digitale, web conférence deécembre 2019, le diaporama.

Les badges à Brest

- "BadgeaBrest" une liste pour échanger entre actrice.eurs.s intéressé.e.s par les badges ouverts autour de Brest
- Open Badges : un de travail avec les acteurs Fab@brest
- Captation de la Conférence/débat "#Open Badges : une autre reconnaissance des compétences"

- Les open badge à Brest : Interview de Maëlle Vimont et Fabien Paquereau, de Badgeons les pays de Loire

Licence : CC by-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom