Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Un barcamp pour aborder la culture numérique

27 avril 2019 par jackdub Fiches pédagogiques 165 visites 0 commentaire

Un article repris de https://prodageo.wordpress.com/2019...

L’article sur le blog de la DANE de Dijon 😉

Cela fait quelques mois que nous avançons dans notre réflexion autour de la culture numérique. Il nous semble intéressant maintenant de voir comment l’introduire dans nos formations pour des enseignants. Nous avons donc commencé un premier essai au cours du GRANE (Groupe de Réflexion Académique sur le Numérique Éducatif). Voici quelques éléments saillants de cette demi-journée.

1 – Organisation de la demi-journée

Comme nous vous l’avons déjà dit, la culture numérique impacte toutes nos organisations, même lorsque nous n’utilisons pas d’outils informatiques : notre organisation du travail est impactée par l’horizontalité des relations induites par ces évolutions. C’est pour proposer une formation cohérente entre le fond et la forme que nous avons choisi le mode barcamp.

Un barcamp ? Mais oui ! Vous savez, ces rencontres où il n’y a pas d’ordre du jour prédéfini, où l’on coconstruit l’ordre du jour à partir des questionnements des participants et où chacun s’inscrit en fonction de ses centres d’intérêts… Si ce format vous intéresse, des documents existent pour vous aider à l’organiser ici ou là, par exemple.

Les différents temps du barcamp :

- L’exposition de notre vision de la culture numérique. Nous n’avions proposé aucune activité préparatoire avant la rencontre et il nous semblait important de nourrir la réflexion de chacun par quelques éléments d’analyse et de questionnement. Cette présentation est retranscrite dans l’article Culture numérique : contours et enjeux, n’hésitez pas à aller le consulter et à récupérer le support utilisé.
- La construction de l’ordre de jour à partir de la question : ‘Si on organisait une journée sur la culture numérique, quel atelier je voudrais animer ?’
L’organisation des ateliers à partir des propositions. Nous avons organisé deux rotations de 45 minutes chacune avec 4 ateliers par rotation.
- La synthèse pour profiter des réflexions et échanges de chaque groupe.

2 – Les contenus des échanges

Voici quelques notes, prises à la volée lors du temps de synthèse, réorganisées par thématique. On constate que la question très ouverte posée au départ a offert la possibilité de partir dans plusieurs directions.
Des sujets liés aux technologies …

Les Tuyaux

C’est un sujet important pour ôter la magie d’internet et expliquer concrètement commet ça fonctionne. On ressent un fort besoin d’acculturation des élèves et des enseignants. Il paraît important de partir de situation réelles : que se passe t-il lorsque j’allume mon téléphone ? comment Google fait pour m’envoyer une réponse avec 1 millions de résultats ? il semble nécessaire d’outiller les enseignants sur ce sujet que ce soit par des fiches de vulgarisation (sans termes abscons) ou des kits d’activités à réaliser avec les élèves.
…qui ont un impact sur …

L’identité numérique

C’est une grosse problématique à aborder avec les enseignants et les élèves : que puis-je gérer mon identité numérique ? Il paraît important d’aborder des questions légales à ce sujet.

L’impact environnemental des technologies

Quelles pratiques raisonnées limitent l’impact environnemental de l’usage des technologies ? Existe-t-il un guide de bonnes pratiques professionnelles pour la communication ?

Les méthodes de management très descendante, imposent le besoin d’être informé de tout en temps réel, ce qui provoque une masse d’échanges. Est-ce pertinent ? Peut-on faire autrement ? Quels codes de communication pourrait-on adopter ? Chaque communauté a ses codes, chaque outil aussi …

Les questions écologiques sont-elles intégrées aux choix des acheteurs de matériels ? Comment répondons-nous aux approches commerciales, à l’obsolescence programmée ? Les ressources et logiciels libres sont-ils des solutions ?

Une pratique responsable repérée : privilégier l’usage des favoris plutôt que refaire perpétuellement les mêmes recherches.
… et induisent des pratiques et usages

Art et numérique

Trois entrées ont été repérées pour aborder le lien entre art et ‘numérique’ :

- Internet : une base de ressources ‘infinie’ ;
- Internet pour publier et diffuser les productions artistiques ;
- Les outils informatiques pour produire des œuvres (caméra, robots, enregistreurs, …)

Logiciels libres

Redéfinir ‘logiciel libre’. Pourquoi faire le choix du logiciel libre ? Pour donner une culture large et des habiletés transférables. Cette approche peut être pertinente pour répondre aux besoins de formation et de développement de compétences professionnelles.

Légitimité, place des élèves

La place de l’enseignant est questionnée : il n’est plus dans une position hiérarchique ‘verticale’ mais n’est pas non plus un pair comme un autre, complètement ‘horizontal’. Peut-on parler d’enseignant ‘oblique’ ou ‘diagonal’ ?

Comme le dit R. Enthoven (rapporté ici), “il y a une confusion entre l’égalité des droits et l’équivalence des compétences”.

Comment l’éducation nationale peut préparer les élèves à ces pratiques ?

2 pistes ont été proposées pour travailler ces différentes approches de la culture numérique : la pédagogie de projet et la collaboration. Voici les détails de ces propositions.

Pédagogie de projet

Cette approche redéfinit le rôle de l’enseignant, qui n’est plus ‘dispensateur de savoir’ mais doit travailler la gestion du temps et la répartition des rôles entre élèves. Il est alors essentiel de travailler en amont les repères à donner aux élèves pour qu’il puissent rentrer dans une démarche d’analyse (on n’apprend pas que par la mise en situation mais aussi en relisant ce qui s’est vécu, comme présenté ici).

De même, il est important de repérer les compétences à évaluer qui dépassent largement les domaines disciplinaires (compétences sociales) et les outils numériques qui peuvent faciliter cette organisation.

Collaboration

L’idée est de diffuser des exemples de pratiques et découverte d’outils qui peut s’appuyer sur une mise en place de pratiques collaboratives (comme par exemple l’atelier présenté ici). Il peut être intéressant de proposer (avant ou après) quelques exemples de pratiques existantes à critiquer (de façon constructive) pour obliger chaque participant à analyser la pratique et voir comment se l’approprier.

La question des outils informatiques (matériels, logiciels, services en lignes) doit être analyser en amont de la démarche pour préciser les besoins et choisir en fonction des usages visés.

Cette approche pédagogique peut avoir, par les changements de posture qu’il induit, un impact sur le climat scolaire.

3 – Conclusion

Ce barcamp nous a beaucoup plu. A la fin de la journée, il nous a semblé que les sujets abordés étaient difficilement exploitables directement. Il s’avère en fait que nous allons proposer un atelier sur les tuyaux lors des prochaines rencontres du numériques en avril. Comme quoi, ces temps d’échanges, de brassage et de formalisation sont des moteurs efficaces pour aller de l’avant.

A suivre …

Portfolio

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom