Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Salle de classe idéale versus plateforme de formation idéale !

8 janvier 2019 par jcartier Espace-formation.org 380 visites 0 commentaire

Un article repris de http://espace-formation.org/salle-d...

salle_classe_ideale

Source : https://www.bdrp.ch/lien-pedagogique/amenager-son-local-classe-0

En « visitant » cette salle de classe idéale, je ne peux m’empêcher de faire le rapprochement avec ce qui est, aujourd’hui, ma salle de classe, à savoir ma plateforme (mes plateformes) de formation.

On peut ainsi se demander si la plateforme que l’on utilise répond aux critères énoncés dans cette image.

Est-on capable de reproduire un espace ergonomique, équilibré, accessible aux personnes en situation de handicap, dans lequel il fait bon se retrouver avec d’autres apprenants ?

Par quoi peut-on remplacer les plantes apaisantes, des chaises pour se balancer ?

Bon, je vais cogiter pour donner à ma plateforme Moodle (www.espace-formation.eu) cette ambiance de travail accueillante…

Mais suis-je sur la bonne voie ?

Cela me rappelle une formation réalisée en 2007. J’avais écrit alors un billet dans mon blogue :

Les apprenants qui participent à la formation « Learn-Nett 2007 » utilisent un espace de formation collaborative appelé « Galanet » .

La navigation à l’intérieur de ce site s’appuie largement sur des concepts métaphoriques. « Mon bureau », « Salle de réunion » , « Salle de conception » , « Bar » , « Les salons » , …

L’article de Françoise Poyet (1) pose la question de la pertinence de la métaphore spatiale dans un espace de formation. Elle met bien en avant le fait que cette navigation doit être axée sur une dimension opératoire pour l’apprenant, sinon elle devient un frein à l’apprentissage :

----------------------------------------------------------------–

« En conséquence, il nous semble qu’une approche centrée sur l’activité du sujet lors de la navigation dans des sites de formation à distance impose le choix de métaphores et de représentations où la dimension opératoire est fondamentale. C’est-à-dire que dans cette approche, l’apprenant doit être amené à effectuer des activités finalisées dans des contextes déterminés. Il doit pouvoir comprendre quelles manipulations il doit effectuer, ce que l’on attend de lui et quel est le chemin à parcourir pour atteindre ses objectifs de formation. De même, il doit avoir connaissance des effets possibles de ses actions (par exemple, si elles sont réversibles ou non). »

----------------------------------------------------------------–

> Lien vers l’article

(1) Françoise Poyet sur LinkeIn : https://www.linkedin.com/in/francoise-poyet-5a3b912/

Jacques Cartier – www.jacques-cartier.frwww.espace-formation.euwww.espace-formation.org

Remarque : mon ouvrage chez Edilivre – « Itinéraire numérique d’un formateur d’adultes ou Le Voyage d’un saltimbanque funambule » : https://youtu.be/qTTYYdt_geM

Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom