Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Hybrider la formation des enseignants

4 septembre 2017 par jackdub Fiches pédagogiques 592 visites 0 commentaire

Un article repris de https://prodageo.wordpress.com/2017...

Dans le cadre de ses missions d’accompagnement à la formation au et par le numérique, la DANE (Délégation Académique au Numérique Éducatif) de l’académie de Dijon vous propose une note d’information sur les formations hybrides pour clarifier les enjeux, les atouts et les implications de cette modalité de formation des enseignants.

Comme précisé précédemment, cet article de Jack Dub complet est publié sur le site de la DANE, sous licence CC-by-sa, vous pouvez donc toujours le partager, le commenter, le reprendre, le diffuser, … Bonne lecture !

1 – Description

Une formation hybride est une combinaison de séquences pédagogiques interdépendantes, d’égale valeur formative :

  • certaines en face à face en présence de formateurs (= présentiel)
  • d’autres pendant lesquelles les stagiaires travaillent à distance avec ou sans les formateurs. Elles peuvent se dérouler de façon synchrone (classe virtuelle, tchat, pad) ou asynchrone (wiki, forum, messagerie).

Dans ce cadre, les technologies sont utilisées pour soutenir le processus d’enseignement-apprentissage et permettent l’accompagnement de l’apprenant, l’accès personnalisé à des ressources et des activités ainsi que le développement d’espaces de mutualisation et d’interaction.

Si l’hybridation se conçoit facilement en enrichissant des formations en face à face par des activités à distance (comme la classe inversée, par exemple), on peut aussi envisager l’hybridation de formations entièrement à distance par ajout de rencontres en face à face.

2 – Intérêts pédagogiques

Proposer une formation hybride permet de :

- 1 Offrir une alternance d’activités, d’échanges, de mises en situation, d’apports théoriques, de co-construction de connaissances, …
- 2 Faire partie d’une communauté vivante avec des échanges et interactions sur une longue période.
- 3 Proposer une formation qui s’étend dans la durée pour permettre à chacun de la vivre à son rythme en fractionnant le temps consacré.
- 4 Faire vivre aux stagiaires une expérience de formation-apprentissage riche. C’est une occasion offerte de spécifier comment l’apprentissage peut se produire dans et hors les rencontres en face à face,
- 5 L’analyse réflexive sur l’apprentissage dans un tel dispositif permet à chaque enseignant d’interroger ses pratiques pédagogiques et de repérer les éléments qui peuvent facilement être intégrés dans son enseignement.

3 – Éléments clés d’une formation hybride réussie

Une formation hybride réussie s’appuie sur quatre piliers :

- 1 Un scénario pédagogique détaillé qui précise à chaque étape :

  • les compétences visées ;
  • les ressources mises à disposition (matériaux de travail et outils de communication),
  • les activités proposées (imposées ou pas) ;
  • un calendrier de réalisation et une évaluation du temps nécessaire pour les réaliser ;
  • les productions attendues, le balisage des activités tout au long de la formation et les modalités de réalisation (personnelle, collective, constitution des groupes, …) ;
  • les actions attendues du formateur (motiver, guider, accompagner, soutenir, présenter, relancer, …).

L’explicitation exhaustive des objectifs, de la démarche et des consignes est un gage de qualité indispensable pour tous les participants.

- 2 Un positionnement qui permet de préciser, dès le début de la formation, les connaissances et compétences maîtrisées par chaque participant ainsi que leurs attentes.

- 3 Des activités variées menant à une production qui a du sens pour les participants.

  • La diversité des activités proposées est nécessaire pour stimuler l’engagement des participants.
  • La production visée doit permettre de répondre aux attentes du participant dans son contexte professionnel actuel, que ce soit la réalisation d’une séquence d’apprentissage, un corpus personnel de références, une production multimédia, une ressource pédagogique, …

- 4 Un accompagnement tutoral qui aide chaque participant dans :

  • son organisation ;
  • la résolution des problèmes techniques ;
  • la rupture de son isolement ;
  • le soutien de sa motivation ;
  • l‘apport de compléments disciplinaires.

4 – Quels sont les impacts de ces évolutions ?

Ces évolutions se répercutent tout au long de la formation.

- 1 La conception de la formation nécessite trois expertises conjointes :

  • l’expertise disciplinaire pour proposer les activités pertinentes, adaptées aux contenus et objectifs visés,
  • l’expertise techno-pédagogique pour mettre en place le scénario et articuler les différentes étapes de la formation,
  • l’expertise multimédia pour produire des ressources spécifiques, si nécessaire.

Ainsi la conception de telles formations nécessite un investissement en temps conséquent pour l’équipe concernée. L’utilisation de M@gistère, outil unique au niveau national, est une réponse qui permet de mutualiser les parcours conçus dans les différentes académies et ainsi de limiter cette contrainte.

- 2 L’animation du parcours, tout au long de son déroulement, nécessite des compétences et du temps pour assurer un tutorat aussi bien réactif que proactif. Cette animation doit ainsi susciter la participation des stagiaires pour collaborer, partager leur expérience et leurs connaissances, pour l’enrichissement de chacun.

Elle doit être anticipée, programmée et ne laisse que très peu de place à l’improvisation.

- 3 La participation à une telle formation nécessite de s’organiser pour prendre le temps de participer. Le temps de formation à distance est, pour chaque enseignant, une nouvelle forme de temps institutionnel à intégrer dans son organisation personnelle. Il est donc nécessaire d’anticiper l’information faite aux enseignants sur la durée de chaque activité proposée, les dates clés et la durée totale de la formation.

- 4 L’apprentissage pendant les phases à distance nécessite une certaine autonomie qui se décline en un ensemble de compétences que les enseignants doivent peu à peu développer. Ces compétences s’organisent selon deux axes :

Développer une culture numérique : rechercher, archiver, analyser, recouper et critiquer des informations, utiliser les outils institutionnels de communication et de formation.
Apprendre à apprendre : chercher de l’aide, développer une analyse réflexive, s’auto-évaluer, prendre des initiatives, piloter ses apprentissages.

5 – L’accompagnement proposé par la DANE

La DANE propose tous les ans des formations académiques sur de nombreux sujets : concevoir et animer un parcours m@gistère, les classes inversées, différencier sa pédagogie avec les outils numériques, animer une classe virtuelle, animer des activités sociales (wiki, forum, pad), …

La DANE peut proposer ses services pour répondre à des besoins particuliers, que ce soit pour retravailler un parcours existant ou accompagner une équipe d’enseignants pour construire une nouvelle formation.

La DANE peut également organiser des formations de formateurs à la formation hybride.

Une synthèse graphique de tous ces points est présentée ci-dessous, n’hésitez pas à l’utiliser, la diffuser, l’enrichir, …

Portfolio

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom