Innovation Pédagogique et transition
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Les Etats généraux du post-urbain : La joie de l'autonomie et de ses communs du 14 au 16 juin

27 mai 2024 Transition 185 visites 0 commentaire

Un article repris de https://labofurtif.xyz/?LesEtatsGen...

Les Etats généraux du post-urbain : La joie de l'autonomie et de ses communs

Description 📍An III du Post-urbain les 14, 15 et 16 juin à Ploërdut (Kreiz Breizh) !

Après l’incongruité de couvrir des terres, au demeurant rurales, de silice et d’acier, tout en développant des toitures végétalisées en ville (!), les débats de l’An III aborderont définitivement l’autonomie, avant tout en plus petit.

🌾Seule voie décente pour faire sérieusement écologie. Tout d’abord en se logeant écologiquement, mais également en réempaysannant.

Le secteur du logement et ses activités de BTP représentent près de 30% des émissions de gaz à effet de serre en France. Et pourtant, malgré les logements vacants, malgré les résidences secondaires et les meublés touristiques, on continue à couler du béton à tour de bras. Pourtant, se loger écologiquement est tout à fait possible, à condition d’en finir avec les grandes densités.

🏠 Des villes de centaines de milliers d’habitants en biosourcé provenant d’à côté ? A vous de tester ! Quelles sont les expériences signifiantes, écologiquement et socialement, pour un nouveau BTP (bois, terre, paille et pierres) depuis et dans les ruralités ?

Avec Victoria Berni-André (Désert'heureuses), Noël Delwick (Confrérie de la construction écologique - Tarn), Solo Frey (Nomade-land – Côtes-d’Armor), Marc Gironce (Maison autonome - Morbihan), Laure Noualhat (journaliste-autrice) et Alexis Robert (La Guette – Côtes-d’Armor).


De même, après un défi locavore le samedi 15 à midi, nous questionnerons l’agriculture vivrière et rémpaysannement comme futur post-urbain.

L’heure est à la souveraineté alimentaire. Sauf que l’industrialisation de l’agriculture participe plus à ce jour du problème que de la solution. Réempaysannement et agriculture vivrière sont la seule solution économiquement viable et écologiquement vivable, en prétendant sérieusement relocaliser et faire autonomie.

Avec Jean-Claude Balbot (L'Atelier Paysan - Finistère), Jean-Christophe Castel (paysan – Deux-Sèvres), Samuel Lewis (Jardinier – auteur), la Revue Champs d’ici (Mayenne), Morgan Ody (maraîchère – La Via Campesina - Morbihan) et Marc Dufumier (Agronome Agroparitech - Hérault).

Programme : https://www.post-urbain.org/_files/ugd/38e931_f81f7214a6f348cf951adda3435d0c61.pdf
Début de l'événement 14.06.2024
Fin de l'événement 16.06.2024

Screenshot_20240527_at_153552_programme_060524__Programme_AN_III_Post_Urbain.pdf.png

Licence : CC by-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom