10 innovations pédagogiques disruptives pour l'enseignement supérieur dès 2017 - commentaires 10 innovations pédagogiques disruptives pour l'enseignement supérieur dès 2017 2019-03-28T12:35:03Z https://www.innovation-pedagogique.fr/article1701.html#comment1592 2019-03-28T12:35:03Z <p>Combien de fois ai-je vu des élèves chercher à "débugger" un programme informatique en faisant des dizaines d'essais jusqu'à ce que le programme tourne et ne pas pouvoir m'expliquer pourquoi ça ne fonctionnait pas avant ! D'un point de vu moins terre à terre on s'approche là de la phénoménologie car on rencontre parfois des scientifiques qui ajustent par essai-erreur leurs paramètres pour coller au phénomène mais sans réellement comprendre ce dernier.</p> <p>Ce qui est innovant dans "l'échec productif" c'est la construction d'un scénario pédagogique dans lequel les élèves doivent tomber dans un piège pour faire à dessein une erreur. Le cours qui suit a pour objet de montrer comment éviter de tomber à nouveau dans ce piège.</p> <p>Franchement, avez suivi beaucoup de cours dans lesquels une séance est construite pour vous mettre en échec ? C'est plutôt original, vous ne trouvez pas ?</p> <p>Je serais ravi de partager plus longuement avec vous si vous le souhaitez. Parfois, dans les articles, le plus important est encore les commentaires que font les lecteurs...</p> <p>Si vous le souhaitez, vous pouvez me contacter par une simple réponse à ce commentaire qui arrivera dans ma boîte aux lettres professionnelle.</p> <p>Cordialement,<br class="autobr" /> Gilles</p> 10 innovations pédagogiques disruptives pour l'enseignement supérieur dès 2017 2019-03-28T12:19:52Z https://www.innovation-pedagogique.fr/article1701.html#comment1589 2019-03-28T12:19:52Z <p><strong>4/ essai-erreur</strong></p> <p>Il me semble que vous confondez essai-erreur et valorisation de l'erreur. Bien que proche, j'accorde une différence entre les deux. <br class="autobr" /> La valorisation de l'erreur est pour moi la démarche pédagogique en rupture avec notre mode de fonctionnement occidental dans lequel l'erreur est sanctionnée et, pire encore, l'erreur conduit de manière délétère notre pensée pédagogique (eg : on corrige encore les copies en ôtant des points à chaque erreur ; on sanctionne encore trop souvent une erreur au lieu de la valoriser comme clef d'accès aux schémas de pensée erronés à corriger ; on gronde encore les enfants quand ils font des bêtises -l'erreur est mal- au lieu de leur montrer ce qu'ils perdent en faisant la bêtise -l'erreur fait apprendre- ; etc.). <br class="autobr" /> La méthode d'essais-erreur est autre chose à mes yeux et est moins percutante (quoique offrant rapidement un bon feedback) car elle enferme dans une routine de répétition "jusqu'à ce que ça marche" sans forcément corriger les problèmes de compréhension.</p> 10 innovations pédagogiques disruptives pour l'enseignement supérieur dès 2017 2019-03-28T12:18:32Z https://www.innovation-pedagogique.fr/article1701.html#comment1588 2019-03-28T12:18:32Z <p><strong>3/ Le design thinking : quel potentiel disruptif ?</strong></p> <p>Le design thinking est pour moi la partie émergée d'un grand mouvement en marche dans la pédagogie. <br class="autobr" /> Le design thinking agrège la collaboration, la pédagogie par projet/problème, l'intégration de divers profils, l'aménagement des lieux (ou tiers lieux) pédagogique, l'innovation...<br class="autobr" /> Le temps (encore proche et encore présent parfois) de l'étudiant écoutant l'enseignant la journée, puis seul devant son cahier et ses exercices le soir, est révolu. Non pas que cette méthode d'apprentissage va disparaitre, mais elle va devenir minoritaire. <br class="autobr" /> Certaines écoles d'ingénieur sont en train d'écrire dans leur charte d'enseignement une diminution de 50% de leur cours face à face. D'autres établissement ont déjà franchi le pas du « tout projet » (cf Ecole 42).<br class="autobr" /> Les élèves ont changé : ils ne sont plus capables pour la plupart de rester concentré une heure devant un conférencier. Ils ont besoin d'être actif pour apprendre. Les méthodes d'enseignement s'ajustent à cette situation.</p> 10 innovations pédagogiques disruptives pour l'enseignement supérieur dès 2017 2019-03-28T12:17:50Z https://www.innovation-pedagogique.fr/article1701.html#comment1587 2019-03-28T12:17:50Z <p>Lorsque j'étais étudiant dans les années 90, quasiment rien de tout cela n'existait sauf peut-être dans la tête de pédagogues innovants. En 20 ans les changements sont là et pour longtemps. L'exemple parlant est bien l'intégration des learning/formative analytics dont l'avènement date des années 2000. On ne peut presque plus s'en passer ! La dernière mouture de moodle intègre encore plus de learnings analytics.<br class="autobr" /> Un autre exemple est la blockchain qui est une technologie très récente mais qui s'infiltre rapidement dans toute l'économie, même dans l'éducation (par exemple dans le processus de diplomation à l'IMT Atlantique).</p> 10 innovations pédagogiques disruptives pour l'enseignement supérieur dès 2017 2019-03-28T12:17:34Z https://www.innovation-pedagogique.fr/article1701.html#comment1586 2019-03-28T12:17:34Z <p><strong>2/ Signification profonde de "disruptif"</strong></p> <p>Le mot disruptif n'apparait pas dans le rapport de l'OU. Je l'ai choisi car je trouve qu'il est plus pertinent que "ayant un impact fort" (termes que l'OU a choisi).<br class="autobr" /> Pourquoi ai-je choisi disruptif ? Parce qu'il est l'expression d'un changement brutal de régime, d'une modification profonde, d'un changement rapide et durable de tendance. Et, pour moi, avoir un impact fort se traduit par "faire changer". <br class="autobr" /> J'y ajoute cette notion de vitesse car il est incontestable que la plupart des innovations proposées sont en train de pénétrer rapidement nos lieux de formation. Cela fait 2000 ans que les écoles existent (quelques centaines d'années peu ou prou dans leurs formes actuelles) et les modifications dont on parle ici vont se faire en quelques dizaines années. Quelle accélération !<br class="autobr" /> Déjà, plus aucune université n'ignore les média sociaux, le design thinking, les jeux sérieux, les learning analytics ou encore la blockchain, et, pour beaucoup, ont intégré ces démarches.</p> 10 innovations pédagogiques disruptives pour l'enseignement supérieur dès 2017 2019-03-28T12:15:51Z https://www.innovation-pedagogique.fr/article1701.html#comment1585 2019-03-28T12:15:51Z <p>Bonjour,</p> <p>Je vous remercie de votre commentaire.<br class="autobr" /> Je suis l'auteur de l'article.<br class="autobr" /> Il me semble que votre commentaire se décompose en quatre parties :</p> <p><strong>1/ Mes sources</strong></p> <p>Comme expliqué au début de l'article, ma source principale est le rapport annuel 2016 de l'OPEN UNIVERSITY (OU). Il a pour but de recenser les pratiques innovantes en pédagogies.<br class="autobr" /> Je ne fais que reprendre leur thématique et je n'ai pas voulu déformer le fond de leur travail (dont une partie de mon article est une traduction en français du résumé de leur rapport).<br class="autobr" /> Aussi, après la partie de présentation de chaque activité pédagogique, j'ai ajouté, de ma propre initiative, des remarques et des exemples en fonction de ma propre expérience ou de celle de personnes proches professionnellement.</p> 10 innovations pédagogiques disruptives pour l'enseignement supérieur dès 2017 2019-03-12T11:38:49Z https://www.innovation-pedagogique.fr/article1701.html#comment1577 2019-03-12T11:38:49Z <p>Bonjour,</p> <p>Je dois lire votre article dans le cadre d'une recherche, cependant je serais curieuse d'échanger avec l'auteur de cet article. Aussi, quelles sont vos sources ?</p> <p>Il me parait grossier (mais ce n'est qu'un avis personnel, quoique fondé) de parler d'innovation pédagogique dans certains cas. L'apprentissage par essais/erreur n'est pas nouveau par exemple. Il est développé dans les pédagogiques alternatives du mouvement de l'Education Nouvelle au XIXème siècle.</p> <p> Aussi, quand vous exposez le "design-thinking" pouvez-vous expliquer en quoi il a un "grand potentiel disruptif" ? En effet, après une recherche sur ce que "disruptif" veut dire je suis tombée sur "qui sert à rompre". Qu'est-ce que le design thinking cherche à rompre ?</p> <p>J'aimerais trouver en votre réponse des clefs de compréhension.</p> <p>Merci d'avance pour le temps que vous y accorderez, si vous en accorder. <br class="autobr" /> Cordialement, <br class="autobr" /> SC</p>