Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Quels Outils Pour Mettre en Valeur Les Alternatives Dans L’Enseignement Supérieur ?

15 septembre 2016 par Eduardo Palmieri Retours d’expériences 214 visites 0 commentaire

Un article repris de https://isf-france.org/node/1141

Comment capitaliser les différentes alternatives dans l’enseignement supérieur ?
De quels outils a-t-on besoin ?
Quels partenaires pour la recherche de sens dans les parcours de formation ?

un article repris du site Ingénieurs sans frontières, un site sous licence creative commons cc by sa

La troisième rencontre nationale organisée par le comité "Former L’Ingénieur Citoyen" a eu lieu le 04 juin 2016 dans les locaux de la Fondation pour le Progrès de l’Homme (FPH).

Cette rencontre a eu pour objectif de partager des expériences sur les actions existantes dans l’enseignement supérieur et les outils associés afin de créer de l’émulation et mettre en valeur les alternatives déjà mises en place dans une optique de recherche d’une éducation à la citoyenneté.

Plusieurs partenaires y ont participé - professeurs, membres d’autres collectifs d’éducation à la citoyenneté, membres des groupes locaux d’Ingénieurs sans frontières- afin d’identifier la stratégie à mettre en place pour la construction de ces outils afin d’avancer dans nos réflexions pour latransformation des formations en ingénierie, mais aussi plus largement dans l’enseignement supérieur.

Le compte-rendu de la rencontre est en pièce-jointe et peut être téléchargé à droite du texte.

N’hésitez pas à le feuilleter pour en savoir un peu plus !

Bonne lecture !

Si jamais le sujet vous intéresse, contactez-nous via l’adresse email suivante (contact.formic(at)isf-france.org) !

PDF - 701.6 ko

Licence : CC by-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom