Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Les TICE et le travail collaboratif dans une UE de projet (PACT), retour d’expérience de Marine Campedel

3 septembre 2014 par André Guyomar Retours d’expériences 1359 visites 0 commentaire

Article repris du blog des Bonnes Pratiques Pédagogiques de Télécom Sud-Paris.

Marine Campedel nous parle de son expérience dans PACT, UE projet dont elle est coresponsable avec Bertrand David. Elle est enseignante-chercheure à Télécom ParisTech en ingénierie des connaissances.

PACT : Projet d’Apprentissage Collaboratif Thématique.

Pouvez-vous décrire en quelques mots ce qui caractérise PACT ?

La mise en place de PACT à la rentrée 2011 s’inscrit dans le cadre de la réforme de la première année, dédiée à l’acquisition des bases de connaissances indispensables à Télécom ParisTech.

Installée pour rompre avec le travail individuel et concurrentiel vécu en classe préparatoire, cette unité d’enseignement a pour objectif principal de faire travailler les élèves ensemble et en lien avec l’équipe enseignante.

S’y ajoute la volonté de les mesurer à la complexité avec une transdisciplinarité obligatoire, ainsi qu’une mise en application d’un enseignement de techniques informatiques telles que la programmation Java et l’initiation au génie logiciel. En groupe de sept ou huit, accompagnés d’un tuteur, les élèves élaborent leur projet de A à Z. Ainsi, ils doivent définir ensemble un sujet puis le confronter à l’opinion d’experts, préparer des démonstrations, etc., pour enfin réaliser un prototype.

L’équipe pédagogique est composée d’une trentaine d’acteurs, aux rôles diversifiés (experts, tuteurs, encadrants méthodologiques) qui sont à disposition des élèves tout au long des six mois du dispositif.

Comme vous l’avez dit, l’un des objectifs de PACT est d’amener les élèves à travailler en équipe. Comment cela se passe-t-il concrètement ?

Tout d’abord, cela passe par un dispositif adapté : une journée de formation humaine lance tout le projet PACT et diverses séances tutorées permettent de faire le point sur l’avancement du groupe. Ensuite, des outils spécifiques sont disponibles. En effet, nous avons créé un site pédagogique et nous mettons à disposition de chaque groupe d’élèves un site personnel. Ces deux espaces, conçus sous WordPress, proposent des outils de collaboration entre pairs (forum, commentaires d’articles). Une liste de diffusion ainsi qu’un dépôt Git* sont également présents afin de faciliter la communication au sein de chaque groupe.

D’après votre expérience, qu’apportent les TICE dans cet enseignement par projet ?

Pour moi, les TICE vont tout d’abord permettre le partage de réflexion à l’intérieur de chaque groupe de PACT. Les élèves peuvent ainsi faire évoluer leur travail à distance grâce aux outils de collaboration. Les TICE vont également rendre notre dispositif plus vivant. Le site pédagogique renseigne régulièrement l’équipe enseignante et les élèves des actualités de PACT soit de manière publique, soit en privé (intra-groupe).

Ces outils sont également intéressants pour communiquer vers l’extérieur, que ce soit auprès de l’ensemble des élèves et enseignants de l’école ou bien auprès d’autres écoles. Ils impliquent donc une prise de conscience chez les élèves de l’intérêt d’une présentation de qualité de leur site.

L’article que vous avez rédigé pour le colloque TICE 2012 traite de l’enquête que vous avez menée auprès des enseignants et des élèves ayant vécu la 1re année de PACT. Pouvez-vous nous parler des constats sur le travail collaboratif ?

Cette enquête a tout d’abord mis en avant une grande satisfaction des élèves et de l’équipe enseignante. Les premiers ont notamment apprécié d’avoir eu le choix de leur sujet et ont beaucoup appris à travailler en groupe.

Concernant les enseignants, malgré certaines réticences au lancement de PACT, 80% des répondants** ont un avis positif sur cette unité d’enseignement. Ce qui est ressorti comme étant négatif relève, d’une part, de la non-utilisation de l’ensemble des fonctions du site pédagogique (notamment du forum et des commentaires d’articles), au profit d’outils informels comme Facebook, Google Drive ou encore Google Groups ; et d’autre part, d’une mécompréhension des rôles des membres de l’équipe pédagogique.

En effet, nous tentons d’établir des relations différentes entre enseignants et élèves, ce qui n’a pas toujours été bien compris ou admis, par les uns comme par les autres.

Quelles sont les améliorations que vous souhaitez apporter pour les prochaines sessions de PACT ?

Grâce à ces constats, nous avons pu travailler très vite sur des évolutions pour la deuxième occurrence de PACT, celle de l’année scolaire 2012-2013. Tout d’abord, nous avons formalisé les rôles des acteurs pédagogiques, et notamment celui de l’expert, par l’intermédiaire de la signature d’un document avec les élèves, précisant les attentes et engagements de chacun.

Nous avons également apporté une évolution dans la communication auprès des élèves sur le site pédagogique et son utilisation, afin qu’ils comprennent mieux sa nécessité. Enfin, je peux vous parler de la mise en place d’une observation ciblée sur le travail collaboratif (enseignants-enseignants, enseignants-élèves et élèves-élèves), sujet de thèse d’une nouvelle doctorante de l’école, Mohini Vanhille.
====

PACT est une unité d’enseignement permettant réellement un travail collaboratif, tout en induisant une expérience riche « tant sur le plan pédagogique, scientifique qu’humain »***.
* Git est un logiciel de suivi de versions.
** Bilan 2011-2012 de PACT (fichier pdf) : http://bit.ly/UmiaHH
*** Articles
- Colloque TICE 2012 : Construire un espace commun pour l’équipe pédagogique et les élèves ? Premier retour d’expérience de PACT.
- Colloque Question de pédagogie dans l’enseignement supérieur 2013 :

Licence : CC by-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom