Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Evaluation par compétences à l’Université de Montréal

10 juillet 2014 par André Guyomar Retours d’expériences 865 visites 0 commentaire

La mise en place d’un programme de cours axé sur les compétences est une entreprise de taille.

A l’heure où, à Télécom Bretagne, nous étudions les possibilités d’insertion de l’Approche Par Compétences (APC) dans la réforme des enseignements qui doit être mise en place à la rentrée 2015-2016, André Laflamme, de l’Université de Montréal, apporte ici des éléments et des réflexions intéressantes sur les systèmes d’évaluation associés à l’APC.
De notre côté, et toujours dans le cadre de cette réforme, nous avançons également sur la rédaction et la mise en place de ces grilles critériées, appelées aussi grilles descriptives. Ces grilles peuvent être positionnées au niveau des activités d’apprentissage ou au niveau des objectifs des séquences d’apprentissage. L’étude que nous menons actuellement devrait aboutir sur des choix de positionnement de ces grilles et sur leur intégration logicielle. Une étude interne est lancée, cet été 2014, afin d’analyser les capacités de différents logiciels (Moodle, forAllrubrics, Irubrics, Rubistar...) et de déterminer leurs critères d’utilisabilité et de valeurs ajoutées tant du côté enseignant que du côté apprenant et service de gestion des études.


Résumé de l’intervention d’A.Laflamme

Auteur : André Laflamme, conseiller pédagogique Université de Montréal
Présentation au MoodleMoot 2014, Paris

La mise en place d’un programme de cours axé sur les compétences est une entreprise de taille. Non seulement il faut amener les enseignants à modifier leurs pratiques, mais il faut aussi outiller la démarche de gestion des compétences, principalement au niveau du suivi de l’acquisition de celles-ci par les étudiants. Cette communication expose les défis et les pistes de solution dans la mise en place d’un programme axé sur les compétences sur les plateformes Moodle et Mahara. Nous présentons la démarche d’accompagnement proposée par les Services de soutien à l’enseignement de l’Université de Montréal aux unités qui développent de tels programmes. Nous illustrons notre propos par l’intermédiaire des activités en cours et à venir à la faculté de médecine vétérinaire dont le programme de doctorat en médecine vétérinaire (DMV) a été modifié pour proposer une approche axée sur les compétences.

Tout au long d’un programme de cours axé sur les compétences, les situations d’apprentissage et d’évaluation (SAÉ) multiplient les moments où l’étudiant applique ses compétences et reçoit des rétroactions de ses pairs ou des comités d’évaluation, selon des échelles descriptives. Il importe de consigner l’ensemble des évaluations des compétences issues des SAÉ pour bien situer l’étudiant – ainsi que l’administration du programme – dans l’atteinte des compétences.

Un portfolio, c’est d’abord une démarche avant d’être un outil. La capacité de l’étudiant à s’autoévaluer et à se fixer des objectifs et des moyens pour atteindre le niveau de compétence attendu selon sa position dans le programme de cours est soutenue par le portfolio électronique et un encadrement adapté.

http://moodlemoot2014.univ-paris3.fr/mod/easycastms/view.php?id=1382

Les transparents de l’intervention

Licence : CC by-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom