Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

GLAT 2014, Brest du 2 au 4 juin. Colloque « Adaptations aux diversités : médiations et traductions, approches interdisciplinaires »

Dans notre monde toujours plus connecté et interconnecté, les contacts ne sont plus commandés par des frontières, qu’elles soient géographiques, identitaires, professionnelles, générationnelles ou culturelles. Dans ces contextes mixtes de plus en plus fréquents, comment encourager une communication efficace et éthique entre populations diverses ? Comment négocier un sens entre des personnes, des institutions, voire des populations différentes ?

La médiation joue un rôle important dans cette entreprise humaine. Mais quelle médiation ?

Il en existe différentes catégories : linguistiques, interculturelles, terminologiques, didactiques, ontologiques….Quelles médiations sont utilisées et dans quelles circonstances ? Avec quel niveau d’efficacité ? Quels effets imprévus peut-il y avoir ? Comment peut-on appliquer une stratégie déjà testée à une situation différente ? Quelles critiques peut-on avoir des différentes façons de concevoir la médiation ?

L’objet de ce congrès est d’interroger différentes formes de médiation, au cours d’une rencontre plurilingue, interculturelle et interdisciplinaire. Nous nous pencherons plus particulièrement sur la médiation linguistique et interculturelle, où la langue est appréhendée comme système de médiation symbolique dans des contextes diversifiés.

Les communications sont classées selon les critères suivants

  • La polysémie du terme « médiation » lui-même, les origines, les acceptions, les connotations, les malentendus
  • Les rapports entre la médiation et les langues spécialisées (traduction, interprétariat, terminologie, socioterminologie, etc.) La traduction comme acte de médiation sémiotique : interprétation, reformulation, le rôle du traducteur/traductrice
  • Les aspects discursifs de la médiation (juridique, économique, médicale, ontologique, environnement, etc.)
  • La médiation linguistique et culturelle et les processus neurologiques (neurones miroirs, prise de décision, empathie, etc.)
  • La médiation linguistique et culturelle et les réseaux sociaux (choix de langue, culture dominante vs. culture minoritaire, etc.)
  • La médiation comme acte identitaire s’appuyant sur les notions d’intersubjectivité, « intérité », « 3rd place » … L’individu et l’entre-deux, les interstices, les « border-crossers »
  • Les stratégies didactiques pour la médiation (populations étudiantes diverses, interdisciplinarité, approche par compétences, langues dans les enseignements, enseignement des langues, utilisation d’outils différents).

Plus d’informations sur :
http://conferences.telecom-bretagne.eu/glat-brest2014/

Licence : CC by-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom