Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Construire du savoir collaboratif avec Stample

16 avril 2016 par Miss MOOC Veille 564 visites 0 commentaire

Un article repris de https://missmoocparis.wordpress.com...

Un réseau social de la connaissance partagée

stampleL’avancée des nouvelles technologies dans le monde de l’apprentissage et de la pédagogie a engendré de profondes mutations.
Des modèles jusqu’ici établis et figés sont remis en question.
Ils donnent naissance à de nouvelles pratiques, à de nouvelles manières de construire et d’emmagasiner son savoir…

En effet, le patrimoine intellectuel n’est plus basé sur un modèle vertical, descendant et individuel mais part du principe que c’est joignant les connaissances de chacun que le savoir s’auto alimente et se construit.

Aujourd’hui, nous sommes confrontés à un matraquage d’informations rendant certes la connaissance accessible à tous, mais de plus en plus difficile à maîtriser.

La connaissance se démultiplie et s’intensifie… Alors, comment bien l’utiliser ?

Construisons le savoir ensemble

En plus de cela, une recherche d’information parfois difficile, peu intuitive, une exploitation et insécurité des données… Tout cela conduit à instaurer un climat de méfiance de la part des utilisateurs.
L’enjeu majeur est donc de trouver un espace sécurisé qui centralise l’information à un seul et même endroit. Ceci afin d’éviter de se perdre sur les différents canaux, mais surtout d’organiser cette connaissance, de la collecter intelligemment et la faire évoluer sur le long terme.

Construire un patrimoine cognitif, le partager et le faire vivre, tel est le nouveau modèle qui émerge sur le principe d’intelligence collective qui s’installe aujourd’hui aussi bien dans l’esprit des entreprises que des citoyens.
La clé n’est plus l’accès à l’information mais à l’information qualifiée.
La difficulté est de trouver un outil qui prend en compte l’ensemble des paramètres cités…

C’est ainsi que j’ai eu l’opportunité d’interviewé la start up “Stample” , entreprise innovante et propriétaire d’un outil collaboratif et social de gestion de contenus.
Stample souhaite s’imposer comme un acteur majeur, de référence, pour les professionnels comme pour le grand public, sur le marché des outils de veille.

Stample, une bibliothèque collaborative et sociale

L’idée de Stample est simple : Proposer un outil qui favorise le partage, l’appropriation et l’évolution de la connaissance.
Un savoir qui se veut plus intuitif, social, sécurisé et adaptable.
Le principe ? le
 nouvel enjeu aujourd’hui est de donner une autre vision du partage de la connaissance au XXI éme siècle.
Créer une bibliothèque collaborative de connaissance et de gestion de contenu, un réseau social du savoir partagé, une plateforme sociale permettant de

  • construire et gérer son savoir en collectant l’information
  •  tout en collaborant avec la communauté afin d’enrichir leur environnement de savoir en bénéficiant de la recommandation de ses pairs
  •  dans le but de faire évoluer cette richesse d’informations et capitaliser sur un savoir collectif

Prise en main de la plateforme Stample : les différentes étapes

Par ou commencer pour gérer son savoir ?

Etape 1 : Collectez l’information

Inside lib with desktopL’utilisateur définit la thématique de la bibliothèque qu’il souhaite créer.
Puis il va commencer à sélectionner, importer puis organiser ses différents types de contenu provenant de différentes sources :

  • D’une page web, tout simplement en récupérant le contenu d’un article, d’iune vidéo, d’une page web grâce à une extension “clipper” à installer sur le navigateur afin de pouvoir effectuer cette manipulation.
  • des fichiers depuis son ordinateur, PDF, PPT, vidéos…tout type de contenu confondus
  • des notes prises dans l’interface grace à un éditeur de texte

En continuant sur cette lancée, l’utilisateur peut également personnaliser son espace de veille en s’appropriant les multiples fonctionnalités proposées par Stample :

  • Ajouter des tags, des commentaires,
  • Mentionner d’autres utilisateurs, faire des rappels, surligner les informations les plus pertinentes d’un contenu, ajouter des notes pour contextualiser l’information et la transformer en véritable connaissance, afin de gagner du temps, voir d’en faire gagner à d’autres .

Une panoplie d’outils ludiques pour améliorer sa visibilité et engager les membres

Team

Etape 2 : Partager sa bibliothèque

On peut partager ces espaces avec d’autres, avec ses collaborateurs. Ceci peut de réaliser avec différents niveaux d’accès, selon le besoin (lecteur, éditeur, administrateur).
L’idée est de faire évoluer l’histoire de ce savoir !
Comment ?
Et bien en sollicitant l’engagement de la communauté par l’ajout d’un commentaire, d’un tag, d’une mention j’aime sur la publication.
Le but ?
Rendre l’information vivante et faire de la communauté des consom’acteurs du savoir !

A qui s’adresse Stample ?

Stample c’est un outil flexible, adapté à tout type de besoin et à intégrer dans plusieurs cas de figure :

– Pour les internautes curieux, souhaitant construire et structurer leurs connaissances : outil intuitif de gestion du savoir, Stample permet aux individus de construire leur patrimoine cognitif tout au long de leur vie en gardant une trace de leurs contenus. Ils les retrouvent facilement grâce à un moteur de recherche intégré. 

Pour les équipes, souhaitant mieux travailler ensemble et collaborer à distance : Grâce à son approche par “workflow” et à ses fonctionnalités collaboratives, Stample convient aux entreprises souhaitant moderniser leurs process de travail en mode plus agile et mutualiser leurs connaissances en mode collaboratif.
Le but : faire gagner du temps aux collaborateurs et gagner en productivité en favorisant l’intelligence collective.
Utilisé en mode collaboratif, Stample devient un réseau social de la connaissance partagée.

Pour construire et gérer une communauté : Stample permet notamment aux enseignants et formateurs d’améliorer le partage de contenus et la collaboration avec leurs apprenants, qu’ils soient étudiants ou professionnels.

Stample plutôt réseau professionnel ou particulier ?

Les grands groupes doivent faire face à de nombreux dossiers clients souvent difficile à gérer.
Transformation numérique, incubateurs, open innovation, l’idée est que la collaboration est partout.

Face à la transition numérique, Stample souhaite faire évoluer les mentalités dans les entreprises sur l’accès et le partage de la connaissance en proposant un outil innovant à la pointe de la tendance et basé sur une confidentialité et transparence des données.
Le concept est d’unir les capacités cognitives de chaque membre du groupe pour créer et innover.
Ce nouveau modèle a encore du mal a émerger dans certains grands groupes qui disposent de « procédures archaïques »…
Alors que certaines directions sont de plus en plus ouvertes aux outils clouds et sentent que la transformation numérique est un enjeu de compétitivité, Stample apporte le meilleur des deux mondes : une interface intuitive pensée grand public et un environnement de travail sécurisé pensé professionnel.
Les process de sécurité développé par Stample créent un climat de confiance et rassurent les entreprises.

Stample, un outil de recommandation

Atomisation, intelligence artificielle, Stample souhaite se positionner non pas comme une simple bibliothèque collaborative mais comme un moteur de recherche pouvant transmettre la bonne information au bon moment par la recommandation de contenu pertinent en fonction de l’utilisateur et de sa requête.

‘Nous travaillons sur l’analyse des données recueillies et développons un algorithme de recommandation des contenus et des profils afin de fournir à l’utilisateur l’information dont il a réellement besoin.”

 

Question à Thibaut Gimenez (co-fondateur de Stample) : quels moyens allez vous mettre en oeuvre ?

“Le prochaine étape pour nous est de développer les bibliothèques publiques afin de faciliter le partage de l’information à grande échelle et sans avoir besoin de se créer un compte sur Stample. Le reste de l’année 2016 sera consacrée au développement des fonctionnalités à des destinations des professionnels : administrateurs de communautés, tableaux analytiques, intégrations avec d’autres outils web comme Feedly, DropBox ou encore Sharepoint.”

Permettre aux éditeurs de proposer des bibliothèques publiques auxquelles les utilisateurs pourrons s’abonner, leur rendra possible la composition de leur propre moteur de recherche.

Pour conclure cher lecteur, tu te demandes quel est le regard de Miss COM sur la plateforme Stample ?

En rencontrant la start up Stample, j’ai découvert un outil à la fois créatif et pragmatique. Il peut être utilisé par tout individu désireux d’apprendre et de devenir acteur majeur de la connaissance. Stample c’est une équipe motivée courant après le challenge et l’innovation pour faire du savoir bien plus qu’une science figée.

sac Miss COM

Miss COM

ps : dernière minute Stample invité de BFM Business

Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Portfolio

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom