Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Comptabilité et analyse financière en pédagogie active : projet « Our own business » par Isabelle Chaboud, Grenoble Ecole de Management

Une présentation d’ Isabelle Chaboud, professeur au département Gestion Droit Finance à Grenoble Ecole de Management (GEM) en ouverture de l’atelier 3 "L’étudiant au cœur des apprentissages : du prescrit au co-construit" des Journées de l’innovation pédagogique des 30 mars et 1er avril, au ministère de l’enseignement supérieur.

Voici le diaporama qui relate une mise en oeuvre de pédagogie active impliquant fortement les étudiants dans un cours de comptabilité en première année de GEM.

Cette présentation n’a pas une forme d’article classique (elle reprend les différentes diapos mais il nous a semblé utile de la publier compte tenu de l’intérêt de l’initiative présentée

Le contexte

Ce cours est un module de tronc commun de comptabilité et analyse financière (42h)
pour les étudiants en 1ère année d’Ecole Supérieure de Commerce de Grenoble. Il est délivré dans le cadre du parcours Ulysse [1]
C’est une matière aride, qui n’est pas forcément très attirante, ni facile d’un premier abord

Il articule

- une sensibilisation aux bases de la comptabilité (théorie) en début de module : discussion en classe, lecture de notes par les étudiants, pratique d’exercices de base, revue et présentation d’états financiers de sociétés dans lesquelles ils ont réalisé leur stage.

PUIS

- un apprentissage actif et expérientiel pour ancrer les savoirs à travers un projet de création d’entreprise baptisé « our own business » :

  • Un mini-projet d’entrepreunariat où les étudiants choisissent une activité simple qui les intéresse : Salon de thé, salon de coiffure, crêperie, …
  • Ils travaillent d’abord sur l’idée, puis le projet, font une mini étude de marché, étudient les possibilités de financement…
  • Ils montent entièrement le projet par petits groupes : 4 à 5 étudiants en moyenne

Accompagnement

Les étudiants font des recherches et travaillent en séances afin de déterminer les besoins et les types de financement, les coûts qui devront être engagés : tous les éléments doivent être réalistes et les sources/références doivent être citées

Il s’agit de co-construction car les étudiants sont accompagnés par l’animateur (professeur) tout au long du projet.


« On avance ensemble »

Délivrables des étudiants

- Premier rapport (après 30h environ de face à face) dans lequel les étudiants expliquent leur activité, les hypothèses retenues :

-* en matière de financement (apport personnel, emprunts, crowd funding, aide à la création d’entreprise, …)

  • en matière de premiers investissements nécessaires pour démarrer leur activité (droit au bail, dépôt de garantie…) et établir un bilan d’ouverture

- Rapport final et soutenance orale devant le groupe (dernière séance) :

Les étudiants devront étoffer leur premier rapport en expliquant les hypothèses d’activité pour le premier exercice (chiffre d’affaires, charges, investissements, remboursements….) + établir des états-financiers : le compte de résultat, le bilan et le tableau de flux de trésorerie à la fin du premier exercice.

Ils doivent également fournir une analyse critique à la fin du premier exercice (basée sur une analyse financière) et proposer des pistes pour améliorer la situation financière.

La présentation et les échanges se font en groupe lors de la dernière séance.

Co-construction

Design  :

L’animateur (le professeur) définit les grandes lignes, explique les consignes et guide les étudiants dans leur cheminement.

- Il encourage le questionnement et les échanges tout au long du projet.

- Il donne un feedback constructif après la remise du premier rapport pour que les étudiants progressent et affinent encore leur projet qui encore une fois doit être aussi réaliste que possible.

Co-construction posture éudiant

Le contexte de projet pousse les étudiants :

  • à se questionner entre eux
  • à questionner l’intervenant/l’animateur
  • à progresser dans leur réflexion et leurs choix
  • à stimuler leur capacité d’analyse d’une situation
  • à envisager des pistes ou des recommandations

Co-construction posture animateur

Le contexte de projet(s) individualisé(s) nécessite un changement de posture et pousse l’animateur :

  • à répondre à des questions qui peuvent être nouvelles : secteur d’activité non connu, nouveaux modèles économiques, nouvelles réglementations…
  • à faire preuve de beaucoup de disponibilité, d’adaptabilité et d’agilité (en séances voire hors séances), rôle de « mentor »
  • à encourager positivement les étudiants et à les accompagner dans leur démarche tout en leur laissant la responsabilité de leurs choix.
  • à émettre une critique constructive lors de la présentation finale pour les aider à progresser encore davantage et comprendre leurs erreurs éventuelles. A encourager la réflexivité.
  • à être très impliqué(e) dans les projets de ses étudiants et du coup à mieux les connaître mais nécessite enthousiasme, passion et prise de risques.

Les apports de cette approche pour les étudiants

- Implication de tous les étudiants et travail en équipe

- Motivation : « c’est loin d’être scolaire », « c’est concret », « c’est génial », …

- Projet faisant appel à des connaissances transversales : étude de marché, stratégie, comptabilité …et développant la communication écrite et orale

- Développement de leur capacité d’analyse et de leur réflexivité

- Possibilité de créer eux même un jour ce business ou d’aider un tiers dans la création d’un business.

Résultats

- Les étudiants sont ravis et très impliqués

- Les résultats au partiel : même structure que les étudiants Sup de Co du parcours général sont nettement meilleurs : +1,5pts de moyenne générale. Aucun rattrapage en 2014/2015

- Les savoirs sont ancrés. Pour les étudiants que j’ai pu avoir également en 2ème année, je note une participation et une contribution accrue en classe avec une compréhension rapide de nouveaux concepts.

Licence : CC by-sa

Notes

[1parcours orienté sur l’innovation pédagogique et l’Apprentissage Par Projet (ABP en français ou PBL en anglais)

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom