Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Coopération entre enseignants de langues et enseignants scientifiques dans les cours d'informatique

3 avril 2014 par André Guyomar Fiches pédagogiques 156 visites 0 commentaire

La prise de conscience des nouveaux besoins devant l’internationalisation des campus entraîne une demande de soutien linguistique et interculturel de la part des enseignants scientifiques, particulièrement en informatique.
Enseignants : A. Le Saoût, L.Brisson

Problématique

Difficultés élèves des non-francophones à :

  • comprendre les cours scientifiques et prendre des notes,
  • comprendre les énoncés des examens scientifiques et rédiger leurs réponses,
  • collaborer lors des activités académiques (rapports, projets...)

Objectifs recherchés

Garantir aux non-francophones, plus particulièrement aux élèves de Master of Science (enseignement de 1er semestre en anglais uniquement) :

  • une meilleure compréhension des cours scientifiques grâce à un enseignement adapté à un public international,
  • une réponse aux besoins pour une égalité des chances aux examens,
  • une meilleure collaboration académique lors des projets communs avec les élèves francophones,
  • un soutien aux enseignants scientifiques dans leur démarche de prise de conscience de l’interculturalité des élèves et de leurs besoins spécifiques.

Solutions proposées : Revisiter

  • relecture, par les enseignants en langues, des cours scientifiques aboutissant à des propositions et des suggestions lors de rencontres avec les enseignants scientifiques,
  • relecture des examens scientifiques, par les enseignants en langues, amenant à des propositions et des suggestions lors de rencontres avec les enseignants scientifiques pour une meilleure compréhension des énoncés et une égalité des chances
  • création d’un nouveau module sous forme de travaux dirigés : l’atelier interculturel

L’atelier culturel

Rencontres avec les élèves pour une explication de leurs document préalable aux cours : expressions, structures, vocabulaire, sigles, latinismes, références culturelles nationales.

  • rendez-vous hebdomadaires
  • enseignement facultatif
  • adaptation à leur programme académique
  • Soutien régulier aux élèves non-francophones pour toute démarche visant à un accroissement de leur capacité à collaborer en milieu francophone :
  • laboratoire de langues, accès à la prise de parole et oraux scientifiques publics,
  • rédaction de documents scientifiques, études des annales,
  • CV, simulation d’entretiens professionnels,
  • registres de langues sur le campus,
  • faire le lien entre l’administration, les enseignants et les élèves "en demande".

Bilan 2010-2013

  • "Double-check" d’un grand nombre de cours d’informatique ainsi que d’examens
  • résultats difficilement chiffrables mais très bons retours de la part des élèves,
  • amélioration de la "lisibilité" des cours et des examens pour les élèves non-francophones (50% d’élèves non-français à Télécom Bretagne)
  • Apparition d’une nouvelle demande émanant :
  • d’autres départements scientifiques de l’école
  • du service des relations Internationales de l’école, notamment pour le soutien aux élèves chinois de 1ère année.
  • extension de cette pédagogie aux cours scientifiques actuellement proposés en langue anglaise
  • ouverture du département des langues (LCI) vers les départements scientifiques par la création de ce module complémentaire, et non aux dépens des autres modules de langues,
  • module aisément accessible et utilisable dans d’autres établissements (Grandes Ecoles, Universités)

L’article complet a été présenté lors du congrès UPLEGESS 2013

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom