Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

[Colloque] Inégalités éducatives et espaces de vie (vidéos disponibles)

Un article repris de http://www.a-brest.net/article18226.html

Colloque international organisé par les laboratoires ESO-Rennes et CREAD

Ce colloque porte sur les inégalités éducatives de manière générale, notamment celles liées aux contextes et espaces de vie des enfants et des adolescents. L’éducation est ici pensée dans une acception assez large, prenant en compte toutes les influences qui peuvent s’exercer sur un individu pendant sa vie, qu’elles soient mises en œuvre par des actions éducatives volontaires et réfléchies (dans la famille, à l’école, dans les structures éducatives, etc.) ou issues des influences de l’environnement sans réelle intention éducative.
Elle renvoie ainsi aux acquisitions qui résultent des interactions entre l’individu et son environnement physique et humain, englobant tant les transmissions par action volontaire que par imprégnation.

Cette approche globale et transversale invite à porter une attention toute particulière à l’analyse de la pluralité des contextes dans lesquels vivent les enfants et les adolescents. La notion de contexte renvoie aux effets de contraintes et de stimulations exercées par les espaces et les institutions sociales qui constituent les cadres d’action pour les individus et les groupes. Le contexte est donc à la fois social, géographique (espaces, espaces de vie, territoires), démographique, sociologique, culturel, économique et politique.

Les vidéos de la colloque sont en ligne. Vous pouvez retrouver le contenu de ces vidéos dès maintenant en cliquant ici (en bas de la page)

Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom