Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

La mutualisation inter-établissements pour une offre de master

Différents laboratoires académiques en Bretagne travaillent dans le domaine de la photonique pour des applications nombreuses et variées qui vont des télécommunications à l’imagerie médicale et aux énergies renouvelables. Ces compétences sont réparties dans différentes universités (Rennes 1 et Bretagne Occidentale) et écoles d’ingénieurs (Télécom Bretagne, Enib, Enssat, Insa de Rennes). Ces établissements ont vocation à former des étudiants de niveau master et doctorat dans différents domaines. Les besoins en recherche dans le domaine de la photonique sont réels mais cependant restreints. Déjà depuis une petite dizaine d’années les écoles d’ingénieurs dont Télécom Bretagne s’étaient associées pour offrir une formation à leurs élèves souhaitant compléter leur formation d’ingénieur avec un master recherche en optique (master Phyphoton 2003-2007 puis Phot-In 2007-2011).

Depuis la rentrée 2012 ce sont 6 établissements en Bretagne : 2 universités et 4 écoles d’ingénieurs, qui s’associent pour offrir simultanément sur Brest, Lannion et Rennes, une formation avancée en optique, le master Photonique avec trois parcours : Télécommunications Optiques, Nanotechnologies Optiques, Photonique pour le vivant et l’environnement.

La réponse apportée

Une forte mutualisation entre les 6 établissements permet une offre unique de qualité au niveau de toute la Bretagne.

Déroulement du master (UE : Unité d’Enseignement)
Socle scientifique Tronc commun 1er semestre 72 h - 3UE mutualisé
Parcours 1 ou 2 ou 3 1er semestre 72 h - 3UE mutualisé
Socle d’ouverture Ouverture technologique 1er semestre 2 jours mutualisé
Ouverture scientifique 1er semestre - -
Ouverture Professionnelle 1er semestre - -
Stage 2nd semestre >= 16 semaines mutualisé

Le socle scientifique, l’ouverture technologique et le stage en laboratoire de recherche constituent la spécificité du master Photonique. Ce sont ces activités qui font l’objet de la mutualisation entre tous les partenaires. Chaque établissement assure un sixième de l’enseignement du socle scientifique. Les UE d’ouvertures scientifique et professionnelle, à caractère plus général, sont gérées par chacun des établissements pour leurs élèves respectifs.

Le scénario pédagogique

  • Les enseignements du socle scientifique sont dispensés en visio-conférence. Dans la mesure du possible les étudiants, dans chaque ville Brest, Lannion, Rennes, sont regroupés dans une salle dédiée avec les outils adaptés : visioconférence, vidéoprojecteur, PC enseignant, tableau blanc interactif (TBI), accès wifi pour les élèves, plateforme Moodle. Un examen sur table sur chaque site, même jour, mêmes heures vient valider les 6 UE d’unités d’enseignements du premier semestre.
  • Deux jours passés dans l’une des cinq plates-formes technologiques des partenaires académiques et industriels donnent lieu à un compte rendu et viennent compléter ces enseignements scientifiques en permettant aux étudiants de découvrir un sujet particulier de recherche en photonique en laboratoire.
  • Une soutenance et un rapport de stage permettent au jury d’évaluer le travail effectué en stage au semestre 2. La soutenance finale peut se dérouler en visioconférence. Moodle permet de suivre les élèves pendant le stage et de recueillir les différentes productions des élèves stagiaires.

Les conditions de mise en œuvre

1. Convention entre établissements, comité de pilotage

Une convention signée par les 6 établissements décrit les termes de fonctionnement de la co-habilitation : recrutement et inscription administrative des étudiants, gestion des examens et des jurys, délivrance du diplôme, modalité de financement des enseignements mutualisés et des coûts associés (polycopiés, salles, équipements).
L’organisation s’appuie sur un comité de pilotage constitué d’au moins un enseignant-chercheur référent de chaque établissement. Le comité de pilotage coordonne la formation du point de vue pédagogique. Il se réunit régulièrement par le biais de la visioconférence et échange essentiellement par messagerie électronique.

2. Les outils numériques pour le déroulement des cours et le suivi des élèves

a. Déroulement d’un cours multi-sites

Au début du cours, chaque salle de classe se connecte à un pont de visioconférence dédié au master, hébergé par Université de Rennes1. Les sites de Brest, Lannion et Rennes peuvent se voir et échanger par la visioconférence. En parallèle le professeur partage le bureau de son ordinateur avec les ordinateurs des sites distants, via un logiciel Bridgit, hébergé par Télécom Bretagne, et une connexion internet. Le professeur peut donc projeter en temps réel des documents de cours dans la salle où il est présent ainsi que sur les sites distants.

b. Suivi des élèves, échange d’informations hors présentiel

Le master utilise la plateforme Moodle de Télécom Bretagne pour déposer des documents de cours et tenir les élèves et les enseignants informés de l’emploi du temps. Les élèves déposent sur la plateforme les devoirs à rendre, en particulier suite aux deux jours d’ouverture technologique et à la fin du stage (rapport de stage, support de soutenance). Différents forums sont utilisés par les enseignants et les élèves pour communiquer.

3. Animation Moodle, animation sur chaque site, support technique

Les référents de chaque établissement, en coordination avec les services techniques de leurs institutions respectives, s’assurent du bon fonctionnement d’un point de vue pratique sur les différents sites : lieux et horaires des cours retransmis en visio-conférences et des examens, impression des documents, etc. Chaque référent reste responsable des étudiants inscrits dans son établissement. Télécom Bretagne assure l’animation et le support technique de la plateforme Moodle.

Les améliorations possibles

1. Augmenter l’interactivité pendant les cours multi-sites :

  • En équipant toutes les salles de cours d’outils adaptés, en particulier TBI, prise de son de bonne qualité et plusieurs caméras et écrans pour configurer la salle avec ou sans professeur sur place.
  • En facilitant la prise en main des outils par les enseignants et les élèves via un guide utilisateur.

2. Faciliter le partage, la recherche et la sauvegarde des données et des informations autour du master par la mise en place d’une salle virtuelle des professeurs sur Moodle où seuls les enseignants et les personnels techniques intervenant autour du master auront accès.

La réutilisation dans d’autres cours

Le principe de fonctionnement est réutilisable pour d’autres masters ou formations co-habilités, suivant les conditions de mises en œuvre décrites ci-dessus. Le master Informatique inter-établissements s’inspire déjà de ce fonctionnement.

La valeur ajoutée

La mutualisation permet une offre unique, complète et de qualité, bien identifiée sur le territoire. Les enseignants et les élèves restent sur place et les élèves-ingénieurs 3A Télécom Bretagne peuvent suivre un double cursus.

Lien vers l’article en PDF


Pour en savoir plus :
http://vivaldi2009.ueb.eu/programme1d.html
Site web du master :
http://www.enssat.fr/ueb/master-photonique
Annuaire des formations en optique photonique :
http://www.photoniques.com/images/stories/actualites/2012/Annuaire_Formations_2012-2013.pdf
A paraître : annuaire 2013-2014 dans la revue Photonique de décembre 2013 :
http://www.photoniques.com/

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom