Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

La dynamique paradoxale de l’évaluation de l’enseignement par les étudiants (EEE)

20 avril 2015 Retours d’expériences 410 visites 0 commentaire

Nathalie Younès, Nicole Rege Colet, Pascal Detroz, Emmanuel Sylvestre.
"La dynamique paradoxale de l’EEE". Romainville, M. ; Goasdoue, R ; Vantourout, M. 
"Evaluation et enseignement supérieur", DeBoeck, 2012.

À l’université, l’évaluation de l’enseignement par les étudiants (EEE) est un champ de recherches et de pratiques particulièrement sensible en raison de sa dimension paradoxale.
Malgré des pratiques qui tendent à se développer dans le domaine et les nombreuses recherches auxquelles elle a donné lieu, dans certains contextes, l’expérience des enseignants, des responsables et des étudiants en la matière reste encore souvent limitée. L’EEE reste toujours sujette à de vives controverses, dans son adoption ou dans son rejet, et ce pour des raisons différentes. L’analyse de son cheminement en Amérique du Nord, où il s’agit d’une pratique systématique, et en Europe, où elle est encore dans de nombreux cas en phase d’implantation, montre les fluctuations des orientations politiques et les sérieuses difficultés pour en faire un instrument efficace au service de l’amélioration de l’enseignement universitaire (Younès, 2009a).

Accès à l’article complet : https://tel.archives-ouvertes.fr/hal-01121467/document

Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom